Triple écran ou écran ultra large : Quelle est la meilleure option ?

Triple écran ou écran ultra large

Quel que soit votre niveau d’expérience en matière de simulation de course, l’un des facteurs les plus importants de votre installation est l’écran de simracing. De nombreuses personnes optent pour un écran ultra-large, tandis que d’autres préfèrent opter pour plusieurs écrans alignés. Les deux types d’écran peuvent offrir différents niveaux d’immersion.

La question de savoir si une configuration à trois écrans est préférable à l’utilisation d’un écran ultra-large pour la simulation de course dépend de vos préférences, mais la plupart des passionnés préfèrent la configuration à trois écrans pour la simulation de course.

Il y a beaucoup d’éléments à prendre en compte pour choisir entre un écran ultra-large simple et une configuration à trois écrans. Chacun des points à prendre en compte sera relatif à votre propre situation, et il n’existe pas de réponse unique.

Sommaire

4 choses à prendre en compte lors de la comparaison entre un triple écran et un écran ultra-large

 

Prix

Comme pour tout produit destiné à votre installation de simracing, il est utile de faire des recherches, et vous devez vraiment réfléchir à ce qui convient à votre situation particulière. La première chose que la plupart des personnes considèrent est le prix. Celui-ci joue un rôle déterminant dans le choix entre un écran ultra-large et une configuration à trois écrans. Vous devez donc réfléchir à votre budget avant de faire vos achats.

Espace

Vous devez également tenir compte de l’espace dont vous disposez pour votre ou vos écrans. Si vous disposez d’une grande installation permanente avec beaucoup d’espace pour plusieurs écrans, vous n’aurez pas à vous en préoccuper outre mesure. Cependant, si votre installation n’est que temporaire et que vous souhaitez pouvoir la ranger relativement facilement, l’espace peut jouer un rôle plus important dans votre décision.

Logiciels et matériel

Vous devez également penser à vos logiciels et à votre matériel. Toutes les cartes graphiques ne sont pas créées de la même manière, et vous devrez peut-être faire des recherches pour savoir si votre matériel peut supporter la résolution de plusieurs écrans, ou même d’un écran ultra-large à haute définition. Vous ne voulez pas mettre trop de pression sur votre ordinateur, car cela nuira inévitablement à votre expérience de simulation de course.

Champ de vision (FOV)

Il est important de penser à des éléments plus spécifiques comme le champ de vision dont vous pourrez bénéficier, ainsi qu’à ce que l’on appelle les effets de lunette. Nous aborderons ces facteurs plus en détail ci-dessous, mais il est important de se rappeler qu’il existe des différences plus subtiles à prendre en compte, outre le prix et l’espace nécessaire.

Compatibilité

Vous devez aussi vous demander si les jeux auxquels vous jouez sont compatibles avec chaque type de configuration. De nombreux jeux ne prennent pas en charge les configurations multi-écrans, et les écrans ultra-larges peuvent également déformer certaines images. Gardez donc ce fait à l’esprit avant d’acheter des écrans sur lesquels vous ne pourrez pas jouer à vos jeux préférés.

Pour être sûr de choisir le bon écran pour votre installation, vous devez tenir compte de tous ces facteurs. Les écrans peuvent être coûteux, et vous voulez être sûr de ne pas gaspiller votre argent. En savoir plus sur chacune de vos options vous aidera à prendre une décision beaucoup plus facilement.

Triple écran ou ultra-large : Quel est le budget à prévoir ?

La première chose que la plupart des personnes considèrent lorsqu’ils achètent un nouveau produit est le prix, et les configurations d’écrans ne font pas exception. Vous pouvez dépenser beaucoup pour un seul écran, ou vous pouvez en acheter plusieurs avec un budget serré. Tout dépend de vos préférences personnelles et, dans une certaine mesure, de votre niveau d’expérience. Si vous débutez dans la simulation de course, vous feriez mieux de dépenser votre argent dans un bon volant de simracing ou un jeu de pédales.

Cependant, si vous êtes décidé à acheter une nouvelle configuration d’écran, votre première étape sera de considérer le prix de chacun. Vous pouvez dépenser entre 200 et 1 000 euros ou plus pour un écran ultra-large, ce qui peut être hors de portée pour de nombreux pilotes de simulation. Néanmoins, un écran de taille standard peut coûter seulement 100 euros, mais les écrans haut de gamme peuvent également coûter plusieurs centaines d’euros.

En termes de prix, il peut donc y avoir beaucoup de variations. Un autre élément à prendre en compte en matière de prix est l’endroit où vous allez placer le(s) écran(s). Si vous en avez trois, vous devrez peut-être vous acheter un support, qui peut coûter entre 50 et 150 euros ou plus. Il s’agit d’une dépense supplémentaire que vous devrez prendre en compte si vous optez pour plusieurs écrans.

Combien d’espace faut-il pour chaque option ?

En termes d’espace, il est évident qu’un écran aura tendance à prendre moins de place que trois. Un écran ultra-large peut aller de 29 pouces à plus de 49 pouces, ce qui représente beaucoup d’espace. Cependant, les configurations à trois écrans se composent généralement de trois écrans de 21-24 pouces, ce qui tend à prendre beaucoup plus de place. Si vous ajoutez à cela la nécessité d’un support ou d’un bureau large, vos besoins en espace augmentent rapidement.

Il ne fait aucun doute que les configurations à trois écrans peuvent prendre deux fois plus de place qu’un écran ultra-large, mais vous pouvez les placer où vous voulez. Si vous souhaitez économiser de l’espace et bénéficier d’une immersion supplémentaire en ajustant votre champ de vision (FOV), vous pouvez orienter vos écrans à votre guise.

Cela signifie que même si un écran ultra-large prend moins de place, vous avez plus de contrôle sur votre vue avec une configuration à trois écrans, et vous pouvez les déplacer pour les adapter à votre configuration de simulation de course.

L’aspect de la compatibilité

En matière de compatibilité, les écrans ultra-larges posent moins de problèmes que les configurations à trois écrans. Un grand écran nécessitera toujours un processeur et une carte graphique décents pour faire tourner vos simulations de course en douceur, mais la plupart des jeux le prennent en charge en natif car il n’a pas tendance à trop solliciter votre matériel. Cependant, plus l’écran est large, plus vous devrez prêter attention à la compatibilité.

Les écrans triples peuvent poser quelques problèmes en matière de compatibilité. L’utilisation de trois écrans distincts à des résolutions suffisamment élevées peut causer des difficultés à votre carte graphique, mais certains jeux ne prennent tout simplement pas en charge les configurations à trois écrans. Certains le font en partie, en étirant une image sur trois écrans, et certains jeux utilisent trois vues de caméra distinctes pour les trois écrans.

Cela peut être très utile pour le réalisme, car vous pouvez jouer avec votre champ de vision à l’aide d’une configuration à trois écrans en ajustant leurs angles individuellement. Cependant, cela n’aura pas l’air correct si le jeu ne dispose pas d’un véritable support multi écrans. Dans la plupart des cas, un écran ultra-large est une valeur sûre pour les GPU plus faibles et une plus grande variété de jeux.

Écran triple ou ultra-large : FOV et réalisme

La dernière section a brièvement abordé le FOV, qui est un facteur très important à prendre en compte en termes de réalisme. Les écrans ultra large peuvent offrir un contrôle du champ de vision impressionnant, surtout avec l’arrivée des écrans incurvés. Il suffit de se placer à la bonne distance de l’écran et d’utiliser un très grand écran pour obtenir des simulations de course vraiment immersives.

Cependant, une configuration à trois écrans, avec ses possibilités de réglage, peut vous permettre de modifier les angles des deux écrans extérieurs. Cela peut donner l’impression que les écrans s’enroulent autour de vous, vous offrant une expérience plus immersive avec un champ de vision plus large, mais toujours efficace et non déformé.

Qu’en est-il des bords de l’écran ?

Enfin, dans le cas d’une configuration à trois écrans, il ne faut pas oublier que les trois écrans sont entourés de leur propre cadre. Cela signifie qu’il y a des bords visibles entre chacun d’eux, ce qui divise votre vue en trois morceaux. Ces bords sont parfois appelés ”biseaux”, et il peut être important d’en tenir compte pour certaines simulations lors du choix des écrans.

Évidemment, un écran ultra-large n’aura qu’un seul cadre extérieur, ce qui signifie que rien n’obstrue votre vue de l’écran. Avec une configuration à trois écrans, vous devrez supporter les lignes supplémentaires qui divisent l’affichage. La plupart des coureurs les ignorent facilement, mais pour certains, elles peuvent être gênantes et distrayantes.

Si vous cherchez à dépenser un peu plus d’argent, vous pourrez trouver des écrans individuels qui ont des bords très fins. Cela peut conduire à une installation plus homogène, mais si vous voulez une vue vraiment ininterrompue, un écran ultra-large sera assurément la meilleure option.

Conclusion

Il existe de nombreuses différences entre les écrans larges et les configurations à trois écrans, et le principal facteur de décision pour de nombreuses personnes est le prix. Mais il existe des écrans ultra-largeurs haut de gamme sur le marché, ainsi que des configurations à triple écran coûteuses, et les deux peuvent également être achetés avec un budget limité. Vous devez donc tenir compte de tous les autres facteurs avant de prendre votre décision.

Certaines configurations conviendront mieux à un écran ultra-large qu’à trois écrans distincts et, selon la simulation sur laquelle vous participez, vous serez peut-être limité à des écrans ultra-longs dès le départ. L’important est de prendre tous ces facteurs en considération et de choisir la bonne option pour votre configuration de simulation de course.