Les 5 meilleurs casques VR Simracing

Si vous cherchez à faire passer votre expérience de simracing au niveau supérieur, il n’y a pas de meilleur complément à votre installation qu’un casque VR. Il y a beaucoup de choix, mais certains sont bien meilleurs que d’autres. Nous avons compilé ci-dessous une liste des meilleurs casques pour la simulation de course.

Alors, quel est le meilleur casque VR pour la simulation de course ?

Il y en a d’excellents parmi lesquels choisir, et voici les 5 meilleurs casques VR pour les simulations de course :

Les 5 meilleurs casques VR Simracing

Chacun de ces casques VR a ses propres avantages et inconvénients, et nous avons donc approfondi les caractéristiques de chacun d’entre eux ci-dessous. Il ne s’agit pas simplement de savoir lequel a la plus haute-définition d’écran, et il y a beaucoup de choses à considérer avant d’en acheter un.

 

Ce qu’il faut rechercher dans un bon casque VR de simulation de course automobile

Lorsque vous achetez un casque VR spécifiquement pour la simulation de course, il y a quelques éléments que vous devez prendre en compte en plus des aspects auxquels vous devriez normalement penser lorsque vous achetez un casque VR pour n’importe quel autre usage. La simulation de course offre une expérience de jeu unique, et vous devez donc vous assurer que vous choisissez une option adaptée à la simulation de course et pas simplement au jeu en général.

Quel sont les critères d'un casque VR pour la simulation de course ?

⦁ Taille et forme

⦁ Poids

⦁ Facteur de confort

⦁ Compatibilité

⦁ Amplitude de mouvement

⦁ Suivi de la position

⦁ Son et affichage

⦁ Champ de vision

⦁ Prix

⦁ Taille, forme et confort

En commençant par la taille et la forme du casque VR, vous voulez évidemment choisir quelque chose qui ne soit ni trop encombrant ni trop petit. Bien que la forme du casque varie selon la marque et le type, ils sont tous assez similaires. Toutefois, vous constaterez que certaines formes de casque s’adaptent mieux à votre tête que d’autres, et que certains modèles plus grands peuvent être inconfortables.

 

La taille et la forme, ainsi que le poids, sont tous des éléments importants lorsque vous pensez au facteur de confort du casque. Certains casques VR haut de gamme contiennent beaucoup de choses, et peuvent donc devenir assez lourds. C’est un élément dont vous devrez tenir compte lors de l’achat, car vous ne voulez pas que votre cou soit mis à rude épreuve pendant la course.

 

Si vous voulez tirer le meilleur parti de votre casque VR, vous devrez en choisir un que vous pourrez porter pendant de longues sessions de course. La durée des courses variant considérablement selon le jeu, le circuit et le véhicule, vous devrez choisir un casque que vous serez à l’aise de porter pendant des périodes courtes ou longues.

 

Dans les simulations de course, il est important de garder les yeux fixés sur la piste, et vous vous retrouverez probablement à regarder droit devant vous pendant de longues portions de la course. Cependant, vous devrez toujours regarder autour de vous pour détecter les autres voitures, les virages et les changements de terrain, ce qui signifie que vous avez besoin d’un casque qui soit confortable dans chacune de ces situations.

Compatibilité

L’élément suivant à prendre en compte est la compatibilité du casque VR. Certains casques ne sont compatibles qu’avec certaines consoles, et vous devez donc vous assurer que celui que vous choisissez fonctionne réellement avec votre PC ou votre console.

 

La compatibilité s’étend également aux jeux auxquels vous souhaitez jouer. Les simulations de course n’ont pas toutes une option VR. Vous devez donc vous assurer que les jeux auxquels vous voulez jouer vous permettront d’utiliser votre casque VR. Vérifiez toujours à l’avance, afin de ne pas gaspiller votre argent dans un casque que vous ne pouvez pas utiliser pleinement.

Amplitude de mouvement et suivi de position

Vous devez également tenir compte des capacités de suivi des mouvements du casque VR. Si vous voulez profiter pleinement des capacités VR de certaines de vos simulations de course préférées, vous devez tenir compte du fait que le casque fera en sorte que vos mouvements dans la vie réelle correspondent à ceux du jeu.

 

Certains casques VR utilisent des caméras pour surveiller le processus de suivi, tandis que d’autres utilisent des tours de suivi plus grandes. Pour vivre l’immersion totale d’une simulation en RV, vous devez vous assurer que votre casque est capable d’émuler vos mouvements dans le jeu. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de ressentir le mal de la réalité virtuelle, car vos mouvements seront décalés et moins contrôlés.

 

L’amplitude de mouvement et les degrés de liberté (DoF) sont deux autres facteurs à prendre en compte lors de l’achat d’un casque VR. L’amplitude de mouvement est généralement de 360°, ce qui signifie que vous pouvez regarder tout autour de vous pendant que vous jouez. Ce facteur sera probablement moins important dans une simulation, car vous ne vous tournerez pas souvent pour regarder directement derrière vous lorsque vous êtes assis dans la voiture.

 

Le DoF fait essentiellement référence au nombre de types de mouvements que vous pouvez effectuer. Une DoF de trois est assez standard, et cela vous permet de regarder de haut en bas, de gauche à droite, en étant debout ou assis au même endroit. Si vous vous déplacez dans la pièce, ces mouvements ne seront pas suivis et n’affecteront donc pas votre expérience de jeu.

 

Certains casques VR haut de gamme offrent six DoF, ce qui vous permet de vous déplacer dans l’espace physique et de faire suivre vos mouvements. Cet aspect est moins important dans les simulations de course, car vous restez normalement assis dans la voiture à tout moment. Il s’agit donc d’un facteur important à prendre en compte en termes de prix, car il est inutile de dépenser plus d’argent pour trois DoF supplémentaires dont vous ne pourrez pas profiter pleinement.

Prix

Enfin, vous devez également tenir compte du prix. Pour un casque VR, cela ne signifie pas qu’il faille se tourner vers le bas de l’échelle. Au contraire, les meilleurs casques VR pour la simulation de course ont tendance à être plus chers, et la considération du prix n’est là que pour vous assurer que vous ne dépensez pas d’argent supplémentaire pour des fonctions que vous ne pouvez pas utiliser, comme des degrés de liberté supplémentaires.

 

Les casques VR haut de gamme sont définitivement bien meilleurs pour la simulation de course, les moins chers ayant tendance à réduire l’expérience. Par conséquent, vous ne devriez pas utiliser le prix comme principal critère de choix d’un casque et ne devriez plutôt le prendre en compte que lorsque vous avez du mal à choisir entre deux produits qui vous intéressent.

 

Chacun de ces critères est important, les facteurs les plus importants étant sans doute le confort, l’affichage et la vision, ainsi que les capacités de suivi du casque. Cependant, nous avons pris en compte chacun d’entre eux lors de la compilation de la liste ci-dessous, et nous espérons qu’elle vous aidera à prendre une décision éclairée sur les meilleurs casques VR pour la simulation de course.

Son et affichage

Le système sonore du casque VR est également essentiel pour les simulateurs de course, car sa qualité déterminera le réalisme de la sensation d’être assis dans la voiture. Avec des bruits de moteur et des crissements de pneus constants, vous ne voulez pas que les sons soient déformés ou étouffés. Cela rendrait l’expérience de la course désagréable et pourrait même blesser vos oreilles.

 

Dans les jeux où vous avez un copilote, vous voulez également que sa voix soit claire comme de l’eau de roche. Il est donc important de déterminer si vous voulez un casque avec un système sonore intégré ou si vous préférez utiliser un système sonore externe. Certains casques VR comprennent également un microphone intégré, ce qui est important si vous prévoyez de faire des courses avec vos amis.

 

La résolution de l’écran est un autre facteur clé à prendre en compte, car c’est ce que vous regarderez lorsque vous porterez le casque. Plus la résolution est élevée, plus l’image sera nette, et donc plus elle sera réaliste. Ce facteur va de pair avec le taux de rafraîchissement de l’écran. Un taux de rafraîchissement élevé permet d’obtenir des images plus fluides, tandis qu’un taux plus faible favorise le mal des transports.

 

Champ de vision

Ensuite, il faut penser au champ de vision du casque. Il se situe généralement entre 100 et 110°, mais certains casques offrent plus et d’autres moins. Un champ de vision plus large rendra les choses plus réalistes, tout en signifiant que vous n’aurez pas à tourner autant la tête pour vérifier où se trouvent les autres coureurs. Un champ de vision plus petit aura l’effet inverse, rendant la situation moins réaliste.

Les 5 meilleurs casques VR pour la simulation de course

Samsung HMD Odyssey+

⦁ Compatibilité : Windows 10 Fall Creator’s Update 

⦁ Taille de l’écran : 4,03 pouces de diagonale.

⦁ Résolution par œil : 1440×1600

⦁ Fréquence de rafraîchissement : 90 Hz

⦁ Champ de vision : 110°

En tête de notre liste des meilleurs casques VR pour les courses de simulation se trouve le Samsung HMD Odyssey+. Ce casque couvre toutes les bases d’un excellent casque VR, et il le fait avec un design léger et ergonomique qui maximise le facteur de confort. Samsung a même conçu l’Odyssey+ dans un tissu rafraîchissant pour que vous puissiez le porter confortablement pendant de longues courses.

En termes d’affichage, l’Odyssey+ est l’un des meilleurs. Son affichage de 1440×1600 pixels par œil, associé à ses deux écrans de 3,5 pouces, rendra chaque course un peu plus réaliste. Avec un taux de rafraîchissement élevé de 90 Hz, vous n’aurez pas non plus à trop vous soucier du mal des transports. C’est un gros avantage, surtout pour les longues courses.

 

Il offre un large champ de vision de 110°, ce qui est dans le haut de l’échelle et signifie que vous pouvez faire moins de mouvements de tête lorsque vous scrutez votre environnement pour détecter les autres coureurs et les obstacles. C’est essentiel dans un jeu de simulation de course car vous devez garder vos yeux sur la route autant que possible.

 

L’Odyssey+ utilise un système de suivi interne, ce qui signifie qu’aucun capteur supplémentaire n’est nécessaire. Cela vous donne 6 degrés de liberté, mais surtout vous permet de gagner de l’espace. Associé à la légèreté du casque, tous les mouvements qu’exige une course peuvent être effectués en douceur et confortablement.

 

En termes de son, l’Odyssey+ dispose d’un système de sonorisation intégré exceptionnel qui rendra tous les sons de la course clairs et nets, ce qui améliorera encore l’expérience de simulation de course. Il dispose également d’un microphone intégré, ce qui est idéal pour les courses entre amis sans avoir à utiliser un microphone externe.

 

Le Samsung HMD Odyssey+ est un casque VR haut de gamme, qui se situe dans la partie la plus chère de la gamme budgétaire. Cependant, pour la qualité de l’expérience VR offerte, ainsi que pour le confort et les capacités de suivi des mouvements, nous pensons que l’Odyssey+ est le meilleur casque VR pour les courses de simulation.

Avantages :

  • Haute-définition et fréquence de rafraîchissement pour des images nettes
  • Large champ de vision
  • Grande amplitude de mouvement

Inconvénients :

  • Pas d’option sans fil
  • Le suivi n’est pas aussi précis que celui des caméras équipées de capteurs externes.

 

HTC Vive Pro

⦁ Compatibilité : Windows 7 ou ultérieur 

⦁ Taille de l’écran : 3,5 pouces de diagonale 

⦁ Résolution par œil : 1440×1600

⦁ Fréquence de rafraîchissement : 90 Hz 

⦁ Champ de vision : 110°

Notre dauphin pour le meilleur casque VR pour les courses de simulation est le HTC Vive Pro, qui est battu par l’Odyssey uniquement en raison de son rapport qualité-prix inférieur. Le kit de démarrage Pro de HTC se situe dans la partie supérieure de la gamme budgétaire, et il est donc réservé à ceux qui cherchent à obtenir le maximum, quel que soit le prix. En termes de qualité, le Vive Pro est tout à fait à la hauteur.

Le Vive Pro offre la même résolution de 1440×1600 pixels par œil que le HMD, ainsi qu’un taux de rafraîchissement de 90Hz pour des visuels extrêmement fluides et des graphiques nets. Le casque offre également un champ de vision de 110°, ce qui signifie que vous pouvez garder vos yeux sur la route tout en étant conscient de ce qui vous entoure.

Le HTC Vive Pro est doté de son propre système sonore intégré, qui offre à l’utilisateur une excellente clarté sonore, quel que soit le jeu auquel il joue. Un microphone est également intégré au casque, ce qui, associé aux écouteurs internes, signifie qu’il n’est pas nécessaire de porter des écouteurs ou des microphones supplémentaires qui pourraient nuire au confort général du casque.

Là où le Vive Pro devance l’Odyssey+, c’est dans les capacités de suivi des mouvements. Le Vive Pro utilise le suivi externe, qui permet un suivi de mouvement extrêmement précis pour une correspondance plus exacte des mouvements dans le jeu avec les mouvements de votre tête.

Cependant, nous pensons que cela est moins important dans les simulateurs de course, où les mouvements de la tête sont limités, et où les mouvements du volant et des pédales sont plus importants. Bien que le suivi des mouvements soit supérieur, le rapport qualité/prix rend cette différence déjà faible beaucoup moins favorable. Néanmoins, le HTC Vive Pro est définitivement un concurrent si vous êtes prêt à dépenser de l’argent.

Avantages :

  • Confortable à porter
  • Haute-définition, champ de vision et fréquence de rafraîchissement
  • Suivi précis des mouvements externes

 

Inconvénients :

  • Pas trop abordable, pour des fonctionnalités relativement inutiles pour la simulation de course
  • Il faut un certain temps pour le configurer

 

 

Lenovo Explorer

Compatibilité : Windows 10 Fall Creator’s Update 

⦁ Taille de l’écran : 3,51 pouces de diagonale. 

⦁ Résolution par œil : 1440×1440 

⦁ Fréquence de rafraîchissement : 90 Hz 

⦁ Champ de vision : 110°

lenovo_explorer-rbg

À la troisième place, nous avons le Lenovo Explorer. Ce casque VR offre une résolution par œil légèrement inférieure à celle du Samsung HMD Odyssey+, mais son écran 2880×1440 offre d’excellents visuels. L’écran est également légèrement plus petit, ce qui le rend idéal pour ceux qui n’ont pas peur de sacrifier la taille de l’écran pour un poids plus faible.

L’un des arguments de vente uniques du Lenovo Explorer est la fonctionnalité pratique de la visière, qui vous permet de la déplacer vers le haut et de l’éloigner de votre visage rapidement et facilement. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de retirer l’ensemble du casque lorsque vous avez besoin d’une pause, et que vous pouvez le relever rapidement lorsque vous êtes dans la voie des stands, par exemple, ou entre deux courses, avec un minimum de tracas.

L’Explorer utilise également un système de suivi interne, similaire à celui de l’Odyssey+, ce qui signifie qu’il n’y a pas besoin de tours de capteurs supplémentaires. Cela signifie que vous bénéficiez d’une bonne amplitude de mouvement sans perdre d’espace autour de vous, ce qui est idéal pour les petits véhicules de course où l’espace est limité.

Vous bénéficiez également d’un taux de rafraîchissement de 90 Hz, ce qui permet d’obtenir des images fluides et d’éviter le mal des transports. Associée à un champ de vision de 110°, cette caractéristique vous permet d’appréhender rapidement et facilement tout ce qui vous entoure, quelle que soit la voiture dans laquelle vous courez. Ces deux caractéristiques contribuent à elles seules à hisser le Lenovo Explorer à la troisième place de notre classement.

Le Lenovo Explorer offre d’excellents visuels, mais il ne dispose malheureusement pas d’un système audio intégré. Il est livré avec une prise casque de 3 mm, ce qui signifie que vous pouvez utiliser vos écouteurs préférés. Cela peut affecter le facteur confort, mais le faible poids du casque compense.

Vous ne pouvez plus acheter le Lenovo Explorer directement auprès de Lenovo, mais cela ne nous a pas empêchés de le mettre sur notre liste. Vous pouvez toujours vous en procurer un ailleurs en ligne.

Avantages :

  • Conception légère pour un confort maximal
  • Haute-définition et taux de rafraîchissement
  • Fonction pratique d’élévation de la visière pour les pauses rapides

 

Inconvénients :

  • Taille d’écran plus petite
  • Prix relativement élevé pour un écran plus petit

 

Oculus Rift S

⦁ Compatibilité : Windows 10 

⦁ Taille de l’écran : Non spécifié 

⦁ Résolution par œil : 1280×1440 

⦁ Fréquence de rafraîchissement : 80 Hz 

⦁ Champ de vision : 115°

L’Oculus Rift S arrive en numéro 4 de notre liste, et il apporte des caractéristiques uniques sur la table. Le premier point marquant de ce casque VR est son champ de vision extra-large. Avec 115°, vous avez beaucoup de choses à regarder sans tourner la tête, et c’est sans aucun doute le haut de l’échelle.

Le Rift S dispose également d’un écran haute définition, bien qu’elle soit inférieure à celle des trois premiers de notre liste. Les 1280×1440 pixels par œil sont suffisants pour obtenir des images très nettes, et vous pourrez toujours profiter d’une expérience de simulation de course accrue avec ce casque dès que vous l’enfilerez.

L’un des inconvénients de l’Oculus Rift S est son taux de rafraîchissement relativement faible de 80 Hz. Bien qu’il soit encore suffisamment élevé pour fournir des graphiques fluides, il est inférieur à celui des autres casques de cette liste. Un taux de rafraîchissement plus faible peut entraîner un certain mal des transports, mais c’est là que la résolution légèrement inférieure est utile, car elle permet presque d’équilibrer les effets.

Le facteur de confort de l’Oculus Rift S est élevé, avec un design confortable et sûr qui s’adaptera à la tête de n’importe quel coureur. Le casque dispose également d’un système de son intégré, ce qui évite d’avoir recours à des écouteurs externes. La qualité du son rendra tous les bruits de moteur aussi nets que possible, et il dispose également d’un microphone intégré, ce qui rend la communication avec les amis et les autres coureurs aussi facile que possible.

L’Oculus Rift S permet également de gagner de la place, car il ne nécessite pas de capteurs de mouvement externes. Les caméras intégrées enregistrent activement votre environnement, ce qui signifie que vous pouvez déplacer les objets pendant que vous jouez s’ils vous gênent. Cela signifie qu’il n’est pas tout à fait aussi précis que le HTC Vive Pro en termes de suivi de mouvement, mais pour la simulation de course, il fait plus que le travail.

Le prix du Rift S semble raisonnable compte tenu des caractéristiques qu’il offre. Le prix justifie également sa position sur cette liste, car il n’est pas aussi précis que les trois premiers en termes de graphisme, mais il vous offrira toujours une expérience de simulation de course VR très immersive.

Avantages :

  • Graphismes croustillants

  • Confortable et léger

  • Grand champ de vision (115°)

Inconvénients :

  • Suivi des mouvements moins précis.

  • Résolution et fréquence de rafraîchissement légèrement inférieures à celles des autres casques.

 

HP Reverb

⦁ Compatibilité : Windows 10 

⦁ Taille de l’écran : 2,89 pouces de diagonale. 

⦁ Résolution par œil : 2160×2160 

⦁ Fréquence de rafraîchissement : 90 Hz 

⦁ Champ de vision : 114°

HP REVERB

Enfin, à la cinquième place de notre liste se trouve le HP Reverb. Ce casque VR met l’accent sur des visuels nets et fluides, avec un nombre élevé de 2160×2160 pixels par œil. Ceci, associé au taux de rafraîchissement de 90Hz, signifie que vous pouvez vivre une expérience VR véritablement immersive. Le Reverb offre également un champ de visiion supérieur à la moyenne de 114°, ce qui signifie que vous pouvez surveiller vos adversaires autour de vous sans trop bouger la tête.

Le prix du HP Reverb se situe dans la partie supérieure de la fourchette budgétaire, bien qu’il s’intègre assez bien aux autres casques de notre liste d’un point de vue purement tarifaire. La valeur que vous obtenez en dehors des graphismes se présente sous la forme du confort. Le Reverb mélange plastique et tissu, et sa conception ergonomique le rend très confortable, même pour les longues courses.

Le Reverb dispose également d’un système de son intégré, qui est réglable, ce qui permet de le déplacer facilement si vous n’en avez pas besoin. Vous pouvez également choisir de fixer vos propres écouteurs si vous le souhaitez en utilisant la prise jack de 3 mm. Le HP Reverb est également équipé de deux microphones, ce qui est pratique pour ceux qui veulent faire la course avec des amis.

Le HP Reverb utilise des caméras attachées pour le suivi des mouvements, ce qui, comme nous l’avons vu avec certains des autres casques de la liste, vous permet de ne pas avoir à vous soucier des tours de capteurs externes. La petite baisse de précision du suivi n’est pas très perceptible, car la simulation de course a tendance à nécessiter moins de mouvements que d’autres genres de jeux.

Le HP Reverb est un prétendant au titre de meilleur casque VR pour les simulations de course, mais le problème de son prix le place en cinquième position. Bien qu’il soit doté d’un écran à très haute définition et d’une vision plus large, il y a quelques câbles encombrants dont il faut se préoccuper, et il y a un problème occasionnel de suivi des mouvements. Mais il reste un très bon choix pour ceux qui veulent améliorer leur expérience de simulation de course.

Avantages :

  • Haute définition et fréquence de rafraîchissement

  • Large champ de vision (114°)

  • Léger et confortable

Inconvénients :

  • Câblage encombrant

  • Quelques problèmes de suivi de mouvement

 

Conclusion

Il y a beaucoup d’options lorsqu’il s’agit de choisir un casque VR, mais vous pouvez réduire considérablement le choix pour la simulation de course en particulier. Il y a des éléments clés à prendre en compte, les plus importants étant la résolution d’affichage, le taux de rafraîchissement, le champ de vision et le confort général du casque. Le prix n’est pas toujours important, mais il peut être un facteur décisif.

 

Nous pensons que le meilleur casque VR pour les simulations de course est le Samsung HMD Odyssey+, car il offre des graphismes très clairs et un niveau de confort élevé. Il dispose également d’un taux de rafraîchissement élevé et d’un champ raisonnable, ce qui le rend extrêmement bien adapté aux simulateurs de course. Il y en a plusieurs autres sur la liste qui fonctionneront bien, et il est donc important de faire vos propres recherches pour trouver celui qui vous convient.

Question annexe

 

Quels sont les casques VR les moins chers pour la simulation de course ?

 

Il existe de nombreux casques VR bon marché, mais lorsqu’il s’agit de réalité virtuelle, il ne faut pas trop se focaliser sur le prix. Il existe plusieurs modèles d’Oculus et de HTC qui sont tout à fait abordables, mais ils ont tendance à avoir des résolutions et une compatibilité beaucoup plus faibles. La plupart des casques VR bon marché ne fonctionnent tout simplement pas avec de nombreux simulateurs de course.