Doit-on pratiquer le simracing sur pc ou console ?

Le monde de la simulation de course est divisé en deux parties : Les coureurs sur console et les coureurs sur PC. Pour la plupart des autres genres de jeux, le jury ne sait pas quel côté est le meilleur, mais pour la communauté des simulateurs de course, le PC est généralement le meilleur. Cela peut poser un dilemme aux débutants qui se demandent s’il est préférable de commencer la simulation de course sur PC ou sur console.

 

La simulation de course est meilleure sur PC pour de nombreuses raisons. Parmi celles-ci, citons les simulateurs de course dédiés tels que iRacing et rFactor 2, la possibilité pour les utilisateurs de mélanger et d’assortir leur matériel et les composants de leur plateforme, et le potentiel de meilleurs graphismes et de meilleure physique dans le jeu que sur une console.

 

Bien sûr, il n’est pas indispensable d’avoir un PC pour se lancer dans la simulation de course, car les consoles offrent également d’excellents titres de simulation de course et une compatibilité matérielle. Nous examinerons ci-dessous les similitudes et les différences entre les simulations de course sur PC et sur console, ainsi que les raisons pour lesquelles le PC a le dessus.

Sommaire

Simulation de course sur console et PC

Au premier abord, les différences entre les simulations de course sur console et les simulations de course sur PC ne sont pas forcément très nettes. Cependant, si l’on zoome un peu, elles deviennent plus évidentes. On peut dire que les simulations de course sur PC ont été conçues pour être réalistes, tandis que les simulations de course sur console ont été conçues pour être plus accessibles et plus divertissants.

Console vs PC : Jeux-Vidéo de Simracing

La gamme de titres de simulation de course disponibles sur PC par rapport à la console ajoute du poids à cet argument, avec des titres populaires connus pour leur incroyable réalisme tels que iRacing, rFactor 2 et Raceroom qui sont exclusifs à PC.

Les jeux de course les plus vendus actuellement sur console sont la franchise Forza Motorsport sur Xbox et la franchise Gran Turismo sur PlayStation. Bien que ces jeux comportent des éléments de simulation de course réaliste, ils s’adressent à un marché de masse plutôt qu’à un marché dédié à la simulation de course.

Cette approche de marketing de masse peut être préjudiciable aux communautés en ligne qui jouent à ces jeux. Les courses en ligne sur PC sont généralement considérées comme une expérience plus satisfaisante que sur console, car les jeux sont plus axés sur le réalisme et les joueurs sont plus conscients de l’étiquette de la course.

Des jeux de simulation de course comme Assetto Corsa sont disponibles sur PlayStation et Xbox, mais l’expérience de jeu sur console est atténuée par divers facteurs, notamment des taux d’images inférieurs.

Console vs PC : Fréquence d’images

L’une des différences les plus importantes entre les simulations de course sur PC et sur console est la fréquence d’images. Le framerate est essentiellement la vitesse à laquelle une machine de jeu peut afficher des images individuelles sur l’écran. Un taux de rafraîchissement élevé signifie que vous verrez une représentation précise de la position de votre voiture sur la piste.

Pour mettre les choses en perspective, si vous roulez à 180 mph, vous parcourrez environ 80 mètres par seconde. Si votre machine de jeu fonctionne à 30 images par seconde (ips), vous perdrez environ 2,6 mètres de la piste par seconde, ce qui augmente considérablement vos chances de perdre votre ligne de course ou de heurter les glissières de sécurité.

La fréquence d’images moyenne sur les consoles est de 30 à 60 fps, et seuls quelques jeux sont capables d’atteindre 120 fps. Vous aurez également besoin d’une PS5 ou d’une Xbox Series X/S pour obtenir ces fréquences d’images. Un PC performant équipé d’un écran de bonne qualité pourra généralement atteindre un maximum de 240 images par seconde, ce qui se traduira par une jouabilité fluide et précise avec une réactivité à couper le souffle.

Tous les PC ne sont pas en mesure d’atteindre ces chiffres, et vous devrez payer un supplément pour en avoir un qui le peut. Cependant, il existe des PC bas de gamme capables d’atteindre 60 fps et plus. Il convient par ailleurs de noter que, quelle que soit l’option que vous choisissez, pour obtenir 120 fps (ou plus), il vous faudra un moniteur/téléviseur dont la fréquence de rafraîchissement est au moins égale à cette valeur, sinon il sera limité à sa fréquence de rafraîchissement.

Console vs PC : Matériels

Pour les joueurs de simulation de course sur PC, le plafond des options matérielles est beaucoup plus élevé que sur console. Pour commencer, les joueurs sur console seront limités à un seul écran, contrairement aux joueurs sur PC, qui peuvent choisir une configuration à triple écran ou à écran ultra-large pour pouvoir vérifier leur vision périphérique et repérer facilement tout dépassement potentiel.

Les consoles Xbox ne prennent pas non plus en charge les casques de réalité virtuelle. PlayStation propose son casque de réalité virtuelle depuis 2016, mais si vous êtes un utilisateur de PlayStation, vous serez limité au seul casque PSVR de Sony. Les utilisateurs de PC ont le luxe de pouvoir utiliser une large gamme de casques VR pour la simulation de course, avec des modèles tels que l’Oculus Rift et le HTC Vive qui sont des choix populaires.

La réalité virtuelle est peut-être un luxe plutôt qu’une nécessité, mais elle peut grandement améliorer l’expérience de la simulation de course sur certains titres, et avoir la possibilité de choisir un casque VR adapté à vos préférences et à votre budget est sans aucun doute un avantage.

Console vs PC : Périphériques

Enfin, le choix des composants pour votre plate-forme de simulation de course est beaucoup plus large sur PC que sur console. Par exemple, si vous voulez utiliser un volant Logitech G29 avec des pédales Fanatec sur console, vous ne pourrez pas le faire.

Cela est dû aux différentes techniques utilisées dans la fabrication du matériel par les différentes sociétés, ainsi qu’aux écarts de tolérance des signaux. Ce n’est pas le cas sur PC, car il y a un plus grand nombre de ports USB à utiliser et des capacités de manipulation logicielle supplémentaires, ce qui signifie que le nombre de combinaisons de composants à votre disposition est presque infini.

Cela vous permet également de mieux contrôler le montant que vous souhaitez dépenser pour votre matériel, car vous n’êtes pas limité à payer ce que le fabricant de votre choix demande pour ses pièces essentielles. Des adaptateurs tiers sont disponibles pour les utilisateurs de consoles afin de leur permettre de combiner leurs fournisseurs de composants, bien qu’ils ne soient pas recommandés par les fabricants en raison de leur manque de fiabilité.

Avez-vous besoin d’un PC pour la simulation de course ?

Vous n’avez pas besoin d’un PC pour la simulation de course. Bien que les PC de simulation de course offrent souvent de meilleures performances que les consoles, les PC peuvent être beaucoup plus chers, et cela ne vaut souvent pas la peine pour ceux qui ont un budget plus serré et qui ont déjà une console sur laquelle ils peuvent jouer. Mais vous aurez besoin d’un PC pour jouer à certaines simulations de course.

De quelle qualité de PC avez-vous besoin pour jouer au simracing ?

La carte graphique

Bien qu’il n’y ait pas de limite à la somme d’argent que vous pouvez dépenser pour acheter ou fabriquer votre PC, il existe quelques exigences minimales auxquelles votre PC doit répondre pour pouvoir commencer à jouer à la simulation de course. Un ordinateur doté d’une bonne unité de traitement graphique (GPU) est indispensable. 

Le GPU est un circuit à l’intérieur du PC qui accélère la création et le rendu des images, optimisant ainsi les graphiques que vous voyez lorsque vous participez à une course. Un bon GPU augmentera le taux de rafraîchissement maximal de votre PC, vous offrant ainsi une expérience de course plus fluide. Il vous permettra également de jouer avec un triple écran, un écran ultra-large ou une configuration VR.

La quantité minimale de RAM vidéo (VRAM) que votre GPU doit offrir pour les courses de simulation est de 2 Go, mais c’est le minimum. Si vous disposez d’un GPU de 2 Go, vous compromettrez sérieusement la qualité de votre expérience de conduite. Les chiffres recommandés pour la VRAM sont plus proches de 6 ou 8 Go. Un GPU de cette taille vous permettra d’obtenir des taux de rafraîchissement stables.

Il existe d’innombrables options pour les GPU, et la VRAM n’est qu’une mesure à utiliser. Vous avez vraiment besoin d’une carte graphique de haute qualité, quelle que soit la quantité de VRAM qu’elle peut offrir. Il est donc préférable de magasiner et de faire vos propres recherches pour savoir ce que vous devez rechercher dans un PC de simulation de course.

Le moteur de votre PC

Le GPU peut fournir l’apparence de l’opération, mais que sont les apparences sans le cerveau ? C’est là que le CPU (Central Processing Unit) entre en jeu. Le CPU relie tout le codage et les informations fournies par le jeu aux entrées du joueur au volant, puis transmet ces informations au GPU qui les affichera à l’écran.

Les processeurs sont mesurés, entre autres, en cœurs. Plus il y a de cœurs, mieux c’est, le nombre recommandé de cœurs pour les simulations de course étant de 6. La PlayStation 5 et la Xbox Series X/S ont toutes deux 8 cœurs.

Les PC de jeu haut de gamme peuvent être équipés de 8 cœurs ou plus, ce qui sera sans aucun doute bénéfique pour l’utilisateur, mais si vous choisissez de vous en tenir à un PC à 6 cœurs, vous apprécierez quand même votre expérience de simulation de course. Les vitesses d’horloge sont également importantes, car les cœurs ne sont pas tout lorsqu’il s’agit de CPU. La génération de la puce et son « architecture » font également une grande différence, ce qui laisse une grande place à la variabilité.

De quelle mémoire vive et de quel stockage avez-vous besoin pour le Simracing ?

L’acronyme suivant auquel vous devez faire attention est RAM. C’est l’abréviation de Random Access Memory, qui est essentiellement la mémoire à court terme de l’ordinateur. La RAM conserve les informations que le processeur fournit pendant un court instant, ce qui permet d’améliorer les performances et les taux de rafraîchissement.

La RAM est mesurée en Go. La quantité de RAM recommandée pour les simulations de course est de 16 Go. Cette quantité est supérieure à celle requise par de nombreux jeux, en raison de la vitesse à laquelle les voitures se déplacent et de la quantité de données nécessaires pour suivre l’évolution rapide du paysage.

Alors que la RAM est la mémoire à court terme du PC, le stockage est la mémoire à long terme du PC. Plus votre PC dispose de stockage, plus vous pouvez télécharger de jeux, de voitures et de circuits. Mais si le nombre de Go de stockage dont vous disposez n’a pas d’incidence sur votre expérience de simulation de course en termes de performances, le type de stockage, lui, en aura.

Le stockage est divisé en deux types : les disques durs et les disques SSD. Les disques durs sont la forme traditionnelle de stockage sur les PC, reposant sur un disque rotatif à l’intérieur du PC. Les SSD sont une forme plus moderne de stockage et fonctionnent à l’aide de puces plutôt que d’un disque en mouvement. Cela signifie que les SSD sont plus rapides et résistants aux chocs, et qu’ils sont silencieux, bien qu’ils aient une durée de vie plus courte que les disques durs et qu’ils soient également plus chers.

En raison de leur vitesse, les SSD sont plus populaires parmi les joueurs. Cette vitesse supplémentaire permet à la fois de lancer les jeux plus rapidement et de réduire les temps de chargement dans le jeu. En termes de capacité, vous souhaiterez probablement disposer d’au moins 1 To d’espace afin d’avoir la liberté de télécharger tous les titres que vous voulez, ainsi que leurs add-ons et mods.

Pour les jeux individuels, la quantité d’espace de stockage nécessaire peut varier considérablement, iRacing et Assetto Corsa Competizione nécessitant un minimum de 50 Go d’espace de stockage disponible et rFactor2 60 Go. D’autres jeux peuvent nécessiter encore plus.

Récapitulatif des spécifications recommandées

Les spécifications recommandées pour un PC de simulation de course sont les suivantes :

  • GPU 6 GB VRAM
  • Processeur 6 cœurs
  • 16 GO DE RAM
  • 1 To d’espace de stockage

Pour obtenir de meilleurs résultats, un PC de jeu de milieu de gamme est recommandé pour l’exécution de jeux de simulation de course. Il doit également disposer d’un nombre suffisant de ports USB pour faire fonctionner efficacement tout matériel que vous prévoyez d’utiliser. Il ne s’agit que de recommandations, et certains PC bas de gamme sont capables de faire tourner des jeux de simulation de course, mais finalement, vous feriez des compromis en termes de qualité, d’expérience et d’immersion.

Conclusion

Les simulations de course sont souvent meilleures sur PC, car elles offrent de meilleures performances que sur la plupart des consoles, et certains titres de simulation de course exclusifs à l’ordinateur offrent le plus grand réalisme du marché. Cependant, vous n’avez pas besoin d’un PC dédié aux simulations de course pour en profiter et vivre une grande immersion.