Le mariage entre Sim Racing et Cloud Gaming : Est-ce enfin possible ?

CLOUD GAMING ET SIMRACING

Sommaire

En tant que passionné de course automobile et joueur invétéré, je me suis fixé comme mission de tester la compatibilité entre deux technologies prometteuses : le Sim Racing et le Cloud Gaming. Voici mon retour d’expérience.

La promesse du Cloud Gaming pour les sim racers

Le Cloud Gaming est une manière de consommer des jeux vidéo sans avoir besoin d’installer ces derniers sur son PC, car ils sont hébergés dans le cloud, tout comme vos sauvegardes. Ainsi, il est possible de jouer à vos jeux sur presque n’importe quel appareil. L’avantage principal est que vous n’avez pas besoin d’un ordinateur puissant pour faire tourner vos jeux à des performances maximales, car ce que vous voyez à l’écran est simplement une diffusion en direct de ce qui se passe sur le serveur de votre plateforme de Cloud Gaming. Cependant, en réalité, le Cloud Gaming reste une méthode très peu utilisée aujourd’hui dans le domaine du jeu vidéo sur PC, même si elle est plus répandue sur consoles grâce aux plateformes Playstation Plus et Xbox Cloud Gaming.

Une première approche peu concluante : les plates-formes de Cloud Gaming

J’ai commencé par explorer différentes plates-formes de Cloud Gaming telles que Nvidia GeForce Now, Shadow ou encore Blacknut. Malheureusement, j’ai rapidement constaté que aucune de ces plates-formes ne sont compatibles avec les volants de Sim Racing et autres périphériques spécialisés. De plus, leurs offres se situent généralement entre 9,99€ et 12,99€ par mois ; sans garantie de trouver les jeux de simulations récents recherchés.

  • Blacknut : 14,99€/mois avec un catalogue de 500 jeux, mais pas de simulations récentes
  • Nware : à partir de 8,99€/mois ou 99,99€ à l’année en 1080p, mais nécessite l’utilisation de clés d’activation de jeux déjà achetés ou la synchronisation du compte Steam.

Cependant, pour profiter pleinement du Sim Racing, il est nécessaire de disposer de matériel spécifique. Après avoir écarté la possibilité d’utiliser ces plateformes, j’ai cherché une autre solution pour protester mon mariage entre le Sim Racing et le Cloud Gaming.

L’alternative plus prometteuse : l’informatique en nuage

L’informatique en nuage permet d’avoir un PC virtuel complet que l’on peut utiliser pour tout et n’importe quoi. Je me suis donc tourné vers deux options potentiellement adaptées à mes besoins : Shadow et AirGPU. Voici ce qu’ils proposent :

Shadow : des formules complètes mais onéreuses

Shadow propose des offres à partir de 32,99€ jusqu’à 49,98€ par mois, auxquelles s’ajoutent 9,99€ de frais d’installation si vous ne prenez qu’un mois d’abonnement. C’est un coût plutôt dissuasif pour ceux qui ne souhaitent qu’essayer la plateforme. Voici un comparatif des différentes offres de Shadow :

  • Shadow PC+ : CPU Intel XEON 3.5 GHz, GPU GeForce GTX 1080, RAM 12 GB, stockage 512 GB, streaming jusqu’à 4K UHD – 60fps, prix 32,99€/mois
  • Shadow PC Power Plus : CPU AMD EPYC 7543P 4 cœurs et 8 threads, GPU NVIDIA RTX A4500, RAM 28 GB, stockage 512 GB, streaming jusqu’à 4K UHD – 60fps, prix 49,98€/mois

AirGPU : une offre plus flexible ?

Avec AirGPU, au lieu de payer un abonnement fixe mensuel, vous payez en fonction du temps d’utilisation de la machine virtuelle. Vous pouvez également choisir différents serveurs en fonction de votre localisation géographique. Voici les deux configurations que j’ai pu tester avec AirGPU :

  • Configuration 1 : CPU 4 vCPUs, GPU Nvidia Tesla T4, RAM 16GB, stockage 100GB, OS Windows Server2022, streaming 1080p…

En fin de compte, j’ai trouvé que l’offre AirGPU était la plus adaptée pour concilier Sim Racing et Cloud Gaming.

Conclusion : un mariage encore difficile pour le moment

Malgré ses avantages potentiels, il apparaît que le mariage entre Sim Racing et Cloud Gaming est encore compliqué à mettre en place. Les plateformes actuelles ne sont pas compatibles avec les équipements spécialisés nécessaires au Sim Racing, et leurs offres sont coûteuses pour un essai limité. Néanmoins, les alternatives telles qu’AirGPU semblent plus prometteuses et offrent une expérience intéressante pour ceux qui cherchent à combiner ces deux technologies de pointe. Il est donc nécessaire de rester attentif aux évolutions du marché pour espérer un jour voir naître la solution idéale pour permettre à tous les sim racers d’accéder au meilleur du Cloud Gaming.

Facebook
Twitter
Pinterest
Reddit
Picture of Steven Racer
Steven Racer

Auteur - SRE
Grand passionné de Formule 1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Catégories : Jeux

Meilleurs articles