Signification des drapeaux : noir et blanc en Formule 1 ?

Recevoir le drapeau noir et blanc n’est jamais une bonne chose en Formule 1. Bien que ce ne soit pas la fin du monde, cela signifie que le pilote doit changer son comportement s’il veut éviter d’avoir des problèmes avec les commissaires.

 

Si un pilote de F1 reçoit le drapeau noir et blanc, cela signifie qu’il est averti pour avoir enfreint les règles à plusieurs reprises et qu’il recevra une pénalité s’il ne change pas son comportement. Le drapeau noir et blanc est généralement utilisé lorsque les pilotes dépassent trop souvent les limites de la piste.

 

Le drapeau noir et blanc n’est pas utilisé très fréquemment en F1 par rapport à d’autres drapeaux comme le jaune et le bleu. Cependant, il fait toujours partie intégrante du sport et agit presque comme le carton jaune du football. Ci-dessous, nous vous expliquons plus en détail à quoi sert le drapeau noir et blanc en Formule 1.

Sommaire

À quoi sert le drapeau noir et blanc en F1 ?

En Formule 1, le drapeau noir et blanc ne fait pas référence au drapeau à damier qui est montré pour signifier la fin de la course. Le drapeau noir et blanc est traversé par une ligne diagonale, la moitié supérieure étant noire et la moitié inférieure blanche. Le drapeau est généralement accompagné du numéro du pilote.

 

Contrairement à la plupart des autres drapeaux de Formule 1, le drapeau noir et blanc est destiné spécifiquement à un seul pilote, c’est pourquoi les commissaires brandissent souvent un numéro à côté du drapeau. Cela permet au pilote de savoir que le drapeau lui est précisément destiné lorsqu’il passe devant.

 

Le drapeau noir et blanc signifie que le pilote est averti qu’il pourrait recevoir une pénalité prochainement s’il ne change pas son comportement sur la piste. On l’a comparé au carton jaune donné aux joueurs de football, car il n’a pas nécessairement de conséquences instantanées, mais le joueur est sur le fil et pourrait être pénalisé s’il ne change pas son comportement.

 

Si le conducteur continue à commettre la même infraction, il peut être pénalisé pour ses actions. Il est rare de voir le drapeau noir et blanc en Formule 1, car tous les pilotes comprennent les règles et les équipes les contrôlent par radio avant de leur montrer le drapeau noir et blanc. Cependant, il est couramment utilisé lorsque les pilotes dépassent trop souvent les limites de la piste.

 

Quand le drapeau noir et blanc est-il utilisé ?

Le drapeau noir et blanc est utilisé lorsqu’un pilote de F1 enfreint les règles d’une manière ou d’une autre. Il est utilisé pour informer le pilote que les commissaires sont conscients de ses actions et que la prochaine étape pour eux serait de pénaliser le pilote pour avoir enfreint les règles. Il est souvent utilisé si un pilote dépasse les limites de la piste.

 

Les pilotes seront avertis s’ils continuent à dépasser les limites de la piste dans un virage spécifique. Le pilote aura été informé par son équipe qu’il dépasse les limites de la piste, mais s’il continue à le faire, le drapeau noir et blanc sera son dernier avertissement avant qu’il ne reçoive une pénalité.

 

Un autre scénario dans lequel le drapeau noir et blanc peut être utilisé est celui d’un comportement antisportif. En Formule 1, cela implique de forcer les autres voitures à sortir de la piste, de faire des embardées trop agressives dans les lignes droites pour se défendre contre les voitures qui dépassent, ou simplement de conduire de manière imprudente. Le drapeau noir et blanc sera à nouveau montré au pilote comme un dernier avertissement.

 

Il est rare de voir le drapeau noir et blanc utilisé pendant les essais libres et les qualifications. Il est surtout utilisé pendant la course, et même dans ce cas, l’équipe informera le pilote de toute faute, idéalement avant que le drapeau ne soit sorti. Cependant, si le pilote continue à désobéir aux règles, il verra le drapeau noir et blanc en guise d’avertissement.

 

Y a-t-il une pénalité en cas de drapeau noir et blanc ?

Les conducteurs ne sont pas sanctionnés lorsqu’ils reçoivent le drapeau noir et blanc, mais cela indique qu’ils sont sur le point de recevoir une sanction pour leur conduite. Le drapeau noir et blanc est considéré comme un dernier avertissement lié à la façon dont le conducteur se comporte sur la piste.

 

Dans certains cas, les incidents méritent une pénalité pure et simple sans aucune forme d’avertissement. Il peut s’agir de provoquer des collisions ou de forcer délibérément d’autres conducteurs à sortir de la piste de manière dangereuse. S’il y a une infraction claire aux règles ou une forme de conduite dangereuse, les commissaires ont le droit de pénaliser le pilote sans lui montrer le drapeau noir et blanc.

 

Le drapeau noir et blanc fait référence aux « normes de conduite et au comportement antisportif ». Il sert d’avertissement aux pilotes qui se rapprochent de la ligne ou qui ont déjà dépassé la ligne en conduisant de manière déloyale, par exemple en dépassant trop souvent les limites de la piste – ce qui est souvent fait exprès pour essayer d’obtenir un avantage de vitesse.

 

Si un pilote a reçu le drapeau noir et blanc pour un incident spécifique (comme le dépassement des limites de la piste trop souvent par exemple), les commissaires peuvent pénaliser le pilote pour avoir continué à enfreindre les règles ou à conduire dangereusement malgré les avertissements.

 

Le drapeau noir et blanc permet-il aux pilotes de s’en sortir sans être pénalisés ?

De nombreuses personnes pensent que l’utilisation des drapeaux noir et blanc donne aux conducteurs une plus grande marge de manœuvre et leur permet de s’en tirer avec certaines mauvaises pratiques de conduite. Si le drapeau noir et blanc sert de dernier avertissement, alors les conducteurs pourraient sûrement tenter leur chance jusqu’à ce qu’on leur montre le drapeau avant d’être pénalisés pour leurs actions ?

 

Le drapeau noir et blanc ne permet pas aux conducteurs de conduire d’une manière illégale ou contraire aux règles. Si un pilote conduit de manière dangereuse ou enfreint clairement les règles, les commissaires peuvent le pénaliser sans lui montrer le drapeau noir et blanc.

 

Au contraire, le drapeau noir et blanc peut être utilisé pour les incidents de course ou une conduite à la limite de l’inacceptable. Il permet au conducteur de savoir qu’il est sur le point d’enfreindre les règles et que les commissaires surveillent de près ses actions. S’il ne change pas son comportement sur la piste, il peut être pénalisé.

 

Les pilotes ne peuvent pas simplement conduire comme bon leur semble jusqu’à ce qu’ils voient le drapeau noir et blanc agité devant eux. Ils doivent toujours respecter toutes les règles et conduire en toute sécurité sans mettre en danger leur vie ou celle de leurs concurrents.

Source : Bob F1 – 614 abonnés

Pourquoi la F1 a-t-elle cessé d’utiliser le drapeau noir et blanc ?

Pendant de nombreuses années, le drapeau noir et blanc n’a pas été utilisé dans le sport. Depuis l’arrivée des radios d’équipe, l’utilisation du drapeau noir et blanc semblait disparaître car les pilotes étaient uniquement informés de leurs avertissements par la radio d’équipe et ils pouvaient adapter leur conduite en conséquence.

 

Cependant, en 2019, la FIA a décidé de faire revenir les drapeaux noir et blanc, déclarant que le drapeau n’a jamais été retiré du sport, mais qu’il est simplement tombé en désuétude. Nous avons vu le drapeau être utilisé à nouveau lors du Grand Prix d’Italie 2019, alors que Charles Leclerc se défendait agressivement contre Lewis Hamilton pour la tête de la course.

 

Les règles exactes entourant le drapeau noir et blanc ont alors été clarifiées. Le drapeau noir et blanc est émis par le directeur de course, plutôt que par les commissaires. Plutôt que de donner aux pilotes une marge de manœuvre pour contourner les règles, il sert à avertir le pilote qu’il est surveillé de près et qu’il est sur le point d’enfreindre les règles et d’être pénalisé.

 

Même si le pilote a reçu un drapeau noir et blanc, les commissaires peuvent toujours examiner l’incident pour déterminer si les actions du pilote méritent une sanction. Cela signifie qu’un pilote peut, en de rares occasions, être pénalisé après avoir reçu le drapeau noir et blanc. Cependant, un drapeau noir et blanc ne signifie pas nécessairement que le conducteur est pénalisé.

 

Conclusion

Le drapeau noir et blanc signifie qu’un pilote de F1 en est à son dernier avertissement et qu’il pourrait être pénalisé prochainement s’il n’ajuste pas sa conduite. Les pilotes peuvent recevoir le drapeau noir et blanc s’ils sont à plusieurs reprises sur le point d’enfreindre les règles, par exemple en dépassant trop souvent les limites de la piste ou en adoptant une conduite dangereuse.