Comment un expert peut-il estimer la valeur de votre véhicule ?

Lorsqu’une voiture subit des dégâts matériels à la suite d’un accident ou d’un accrochage, les compagnies d’assurance vont déterminer la gravité des dommages pour fixer le montant auquel l’assuré a le droit. Il est essentiel de savoir que, la plupart du temps, l’assureur aura recours à un expert. Quelle est la méthode d’évaluation de la voiture ?

Sommaire

Qu’est-ce que la VRADE ?

La VRADE est l’acronyme de Valeur de Remplacement. Selon un expert, c’est un chiffre qui vous permet de connaître la valeur de votre véhicule avant l’accident. Cette valeur détermine la valeur d’un véhicule similaire avant l’accident. Elle est basée sur divers facteurs qui permettent à l’assureur d’offrir une somme d’argent équivalente au prix du véhicule. En utilisant le système VRADE, vous recevrez un paiement qui est équivalent à la valeur du véhicule.

 

Après un accident de voiture et à la connaissance d’un assureur, il existe trois possibilités :

Un véhicule qui est considéré comme réparable : L’expert confirme la valeur des réparations, et l’assureur procède au paiement de la réparation.

 

Un véhicule considéré comme irréparable : le coût des réparations est supérieur à la valeur de la voiture ; dans ce cas, l’assureur doit indemniser l’assuré par la perte totale ou le rachat de la voiture. L’assuré peut choisir d’accepter ou de refuser et de réparer le véhicule.

 

Un véhicule considéré comme non sûr est un véhicule considéré comme dangereux. Cela signifie que la sécurité du véhicule a été affectée par l’accident et que, par conséquent, il peut être dangereux pour le conducteur ainsi que pour les autres automobilistes. Cela peut entraîner la suspension de la circulation jusqu’à ce que les réparations soient effectuées.



Quels sont les éléments à prendre en compte dans le processus d’établissement des connaissances de l’expert ?

Lorsqu’un expert procède à une évaluation, il commence par lire le rapport pour évaluer l’exactitude de l’incident et déterminer les dommages qui y sont directement liés. L’objectif d’une expertise est de déterminer la valeur du véhicule avant l’accident. L’expert tiendra compte de divers paramètres, dont l’état de la voiture avant l’accident et le kilométrage.

 

À la suite d’un accident, pour démontrer que votre voiture était en bon état de marche avant l’accident, il est essentiel de conserver les factures des précédents entretiens ou réparations. Dans certains cas, il est possible d’obtenir le contrôle technique le plus récent, ce qui permettra à l’expert de déterminer qu’il n’y avait pas de problèmes importants avant l’accident. Pour obtenir l’évaluation la plus précise possible, l’expert pourrait également tirer parti des prix actuels des voitures d’occasion sur le marché pour déterminer ce que vous devriez dépenser pour acheter la même voiture.



Quelle est la définition du remboursement par l’assurance ?

Une fois l’expertise terminée, le montant total des réparations est communiqué à la compagnie d’assurance afin qu’elle puisse organiser le remboursement des frais.

Si l’expert ne vous juge pas responsable, la compagnie d’assurance doit vous indemniser pour la valeur de remplacement du véhicule.

Si le véhicule était neuf avant l’accident, vous pourriez recevoir un remboursement complet, selon la compagnie d’assurance et le contrat signé.

 

Dans certaines situations, votre responsabilité pour le sinistre peut être cruciale et ne pas permettre un remboursement. Certains contrats d’assurance prévoient des franchises qui peuvent être à votre charge.



Que faire en cas de désaccord avec l’avis de l’expert automobile ?

Si vous n’êtes pas satisfait du rapport de la compagnie d’assurance, vous pouvez consulter l’expert automobile de votre choix. C’est ce qu’on appelle la contre-expertise.

Si les deux parties ne peuvent se mettre d’accord sur une expertise spécifique, un expert supplémentaire peut être désigné par le tribunal de première instance ou le tribunal de commerce.

 

En dernier recours, si vous n’êtes pas d’accord avec le rapport du troisième expert, vous pouvez demander l’aide d’un juge expert qui est nommé par le tribunal pour résoudre le désaccord entre les experts précédemment désignés.