Combien de temps vous faut-il pour apprendre à conduire ?

Savoir conduire est indispensable, car cela joue un rôle vital dans notre vie et nous permet de nous déplacer rapidement d’un endroit à l’autre. Il est nécessaire que les conducteurs passent l’examen de conduite afin de pouvoir conduire en toute sécurité et légalement. Cependant, beaucoup d’entre nous peuvent trouver compliqué de répondre aux critères de conduite. Cet article vous fournira de nombreuses informations utiles, dont trois points principaux :

 

  • Comment choisir un moniteur de conduite
  • Combien de temps il vous faut réellement pour apprendre
  • Comment obtenir un permis de conduire
 

Nous avons choisi d’aborder ici la première section, car avant de demander combien de temps faut-il pour apprendre à conduire, vous devez choisir le moniteur de conduite le plus approprié. La deuxième section présentera la partie la plus importante de cet article. La troisième et dernière section, bien qu’elle ne soit pas aussi importante que les deux précédentes, sera choisie pour être discutée ici car elle illustre l’une des questions les plus fréquemment posées par les apprentis conducteurs.

Sommaire

Comment choisir un moniteur d’auto-école ?

 

En fait, il existe différentes manières d’apprendre à conduire. Par exemple, vous pouvez demander à un ami ou à un membre de votre famille de vous enseigner, ou vous pouvez suivre des leçons et des formations professionnelles offertes par divers organismes. Le deuxième choix semble être plus pratique, car chacun a son travail personnel à faire. Il est donc particulièrement important de choisir un instructeur approprié. Ils vous aident à améliorer vos compétences multitâches dans différentes situations sur la route. La qualité et le professionnalisme de votre moniteur de conduite auront donc une influence considérable sur vos résultats. Vous pouvez garder à l’esprit les critères suivants lors du choix de votre instructeur :

 

Qualifications

Les moniteurs de conduite doivent être titulaires soit du TP ECSR : titre professionnel d’enseignant de la conduite et de la sécurité routière (diplôme qui remplace le Bepecaser depuis 2016).

 

Réputation

Vous devriez demander à votre famille ou à vos amis ce qu’ils pensent de leurs instructeurs afin de vous assurer qu’un instructeur vous convient.

 

Fiabilité

Le choix d’un instructeur satisfaisant est vital, car le coût de son invitation n’est pas du tout bon marché. En outre, un mauvais instructeur entravera vos progrès et finira par vous coûter plus cher. En outre, si votre professeur a l’habitude d’arriver en retard, d’annuler à la dernière minute ou de vous mettre en relation avec un autre étudiant, vous devriez envisager de changer de professeur.

 

Vous sentez-vous à l’aise lorsque vous étudiez avec lui ?

Pendant l’apprentissage de la conduite, il est essentiel que vous vous sentiez en confiance, en sécurité et soutenu. Par conséquent, si après quelques leçons, vous vous sentez mal à l’aise avec votre formateur, il est temps pour vous d’en changer.

 

Combien de temps faut-il réellement pour apprendre ?

 

La réponse est : cela dépend ! En moyenne, Ornikar estime qu’il faut à la plupart des gens 35 heures de cours pour apprendre à conduire, soit pas moins de 15 heures de plus que leur option initial.

 

Cependant, la conduite, qui est similaire à d’autres compétences à certains égards, exige que nous consacrions du temps à l’apprentissage et à la pratique. Cela signifie que chaque personne aura besoin d’un nombre d’heures différent pour être capable de maîtriser un véhicule. Après avoir choisi le moniteur d’auto-école le plus approprié pour vous, vous devez savoir qu’il existe 5 facteurs clés qui influencent la rapidité avec laquelle vous apprenez à conduire. Tous ces facteurs seront examinés en détail ci-dessous.

 

Combien de leçons avez-vous par semaine ?

 

Si vous pouvez planifier votre temps efficacement, vous devriez avoir plus d’une leçon par semaine, car c’est un meilleur investissement. En tant que débutant, trop de temps entre les leçons de conduite signifie que vous devez tout réapprendre encore et encore. Essayez de prendre au moins deux leçons de conduite par semaine pendant le premier mois. Ensuite, une fois que vous serez habitué à être multitâche sur votre véhicule, vous pourrez réduire le nombre de leçons si vous le souhaitez. D’après ma propre expérience, n’avoir qu’une seule leçon par semaine pendant tout ce temps m’a vraiment ralenti, surtout lorsque je préparais mon examen de conduite.

 

Le nombre de leçons particulières que vous recevez

 

Après quelques semaines d’apprentissage de la conduite et d’examen théorique, il serait raisonnable de demander à votre instructeur s’il est possible de faire des exercices privés avec un ami, un frère ou une sœur ou un parent. Il y a plusieurs choses que vous devez arranger et préparer d’abord (comme l’assurance pour apprenti conducteur, un conducteur superviseur approprié, etc), mais cela vaut la peine de le faire, à la fois en termes de temps et de valeur. Obtenir suffisamment de pratique privée signifie que vous avez de meilleures chances de réussir votre examen de conduite. Cela signifie également que vous pouvez contrôler différentes voitures dans différentes conditions météorologiques. Il est évident que plus vous vous entraînez, plus vite vous atteindrez votre objectif.

 

Combien de situations routières différentes rencontrez-vous ?

 

Conduire votre véhicule dans des conditions météorologiques et routières variées vous aidera à améliorer considérablement vos compétences, ce qui signifie que vous serez capable de gérer de nombreuses situations dans la réalité. En outre, vous serez probablement confronté à des travaux routiers, à des excès de vitesse en été, à des sorties d’école, à des tracteurs transportant des machines de récolte, etc.

 

La pratique de la perception des dangers

 

L’examen de conduite vise principalement à évaluer votre capacité à faire face aux dangers. Le facteur principal est la sécurité. Cela signifie que votre perception des dangers doit être parfaite. Vérifier les rétroviseurs et réagir à ce qui vous entoure est une façon d’assurer votre sécurité et celle des autres.

 

Quel est le niveau de vos connaissances du code de la route ?

 

Lors de l’examen théorique de conduite, on vous posera de nombreuses questions sur le code de la route, qui peut être familier mais très déroutant dans l’examen réel. Par exemple, on pourrait vous demander la signification d’un panneau ou qui réagit correctement dans un certain contexte, etc. 

 

Un comportement tel que s’arrêter sur les hachures, utiliser la voie de bus au mauvais moment ou ne pas réagir aux piétons qui attendent à un passage piéton peut vous coûter cher. 

 

Dans ce cas, utiliser régulièrement les applications de votre examen théorique sur votre smartphone, des livres ou d’autres supports est une solution intéressante. Vous devez continuer à réviser les questions et en discuter avec votre instructeur ou toute personne concernée. En fait, il ne suffit pas de savoir conduire, car vous devez posséder un permis de conduire pour éviter d’être sanctionné lorsque vous êtes dans la circulation.

 

Comment obtenir son permis de conduire ?

 

Pour obtenir votre permis rapidement, en 2 mois ou nettement moins, vous devez être prêt à passer les épreuves. Familiarisez-vous bien à l’avance avec le code et travaillez la conduite dans des feuilles de véhicule en faisant des parties, des déplacements, des changements de direction, etc.

 

Après, vous êtes familiarisé avec un véhicule, suivez un cours accéléré de code et de conduite et passez l’examen un peu plus tard. Il s’agit d’une stratégie véritablement utile, mais pas vraiment raisonnable pour tout le monde.

 

Passer son permis en région permet également d’obtenir rapidement un permis. Les délais d’attente sont plus limités que dans la capitale ou les grandes agglomérations.

 

Il est donc possible de passer l’examen en moins de quatorze jours environ.

 

De plus, le taux de réussite de 70% permet à l’élève d’obtenir son permis du premier coup sans aucun problème.

 

À cet égard, plusieurs auto-écoles proposent des services de commodité et de transport vers et depuis l’examen, ainsi qu’un forfait d’heures de conduite.

 

Néanmoins, ces stratégies ne sont qu’une partie des nombreux moyens d’obtenir un permis rapide. Il faut s’assurer de terminer l’évaluation, de bien se reposer la nuit précédente et d’évacuer la pression.

 

Conclusion

En résumé, nous savons que la capacité à conduire est cruciale, car elle nous aide à nous déplacer de manière pratique et rapide. En outre, l’apprentissage de la conduite exige que nous consacrions du temps et de l’argent à l’acquisition de connaissances tant sur le code de la route que sur les techniques de conduite. Vous devez l’apprendre avec enthousiasme et attention afin de pouvoir voyager en toute sécurité à l’avenir.